Gustave LE GRAY (Paris 1820-Le Caire 1884)

Lot 52
8 000 - 12 000 €
Résultat: 44 000 €

Gustave LE GRAY (Paris 1820-Le Caire 1884)

Manoeuvres du 3 octobre / Cavalry maneuvers, October 3, camp de Châlons, 1857. Épreuve d’époque sur papier albuminé, à partir d’un négatif verre au collodion, montée sur bristol. Signature «Gustave Le Gray» à l’encre rouge apposée sur l’épreuve par un timbre à l’angle inférieur droit. Timbre sec ovale en relief «Photographie Gustave Le Gray & Co Paris», sous l’image, sur le bristol de montage. Image: 31 × 36,6 cm. Support de montage: 49,4 × 64,7cm. Provenance: ancienne famille du Sud-Ouest de la France.Par sa composition et ses tonalités exceptionnelles, cette épreuve est probablement l’un des chefs-d’oeuvre les plus représentatifs de la production artistique de Gustave Le Gray. Encadrée par la large bande claire du ciel et celle très foncée de la terre, une scène mystérieuse semble se dérouler, qui renforce la puissance esthétique de l’image. Littérature: «Regards sur la photographie en France au XIXe siècle. 180 chefs-d’oeuvre de la Bibliothèque Nationale» par Bernard Marbot, Berger-Levrault, Paris, 1980: illustration et notice N° 84. «Une visite au camp de Châlons sous le Second Empire, photographies de Messieurs Le Gray, Prévot...» Collectif, musée de l’Armée, Paris, 1996: photographie reproduite page 56, notice page 115. «Gustave Le Gray» sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris BnF, Gallimard, Paris, 2002: illustration page 138, catalogue n° 146 page 368. «Nouvelle Histoire de la Photographie», sous la direction de Michel frisot, paris Bordas / Adam Biro, 1995: reproduction page 138. «The photography of Gustave Le Gray» par Eugenia Parry Janis, The Art Institute of Chicago and The University of Chicago Press, 1987: reproduction page 84. Collection: Paul Getty Museum, Los Angeles et Musée de l’Armée, Paris. L’épreuve présente de remarquables tonalités Le camp de Châlons En 1857, Napoléon III inaugure le camp d'instruction militaire de Châlons-sur-Marne, en Champagne, probablement le plus grand au monde à cette époque. D'une importance capitale pour la stratégie de défense de la France, c'est également un symbole fort de l'esprit d'innovation et de grandeur du Second Empire. Gustave Le Gray est le premier photographe à couvrir officiellement l'événement, qui durera du 29 août au 10 octobre, livrant des images emblématiques, dont certaines figurent parmi les chefs-d'oeuvre de la photographie. À cette occasion, jusqu'à 30 000 personnes se déplacent pour suivre les festivités, en particulier le dimanche à l'occasion des messes, notamment celle du 20 septembre, suivies, le soir, de bals et de feux d'artifices
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue