VIVIEN Renée (1877-1909) écrivain d'origine... - Lot 358 - Kâ-Mondo

Lot 358
Aller au lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 100EUR
VIVIEN Renée (1877-1909) écrivain d'origine... - Lot 358 - Kâ-Mondo
VIVIEN Renée (1877-1909) écrivain d'origine anglaise ayant principalement écrit en français. Bel ensemble de 9 documents : L.A.S. à Willy. 2 pp. gd in-12 sur un beau papier portant une frise de violettes. Elle le remercie pour ses voyages, son Gil Blas, elle conclut en s'excusant « le froid a gelé mon cerveau […] » ; C.A.S. avec adresse et une ligne autographe, in-12, marques postales. Belle vue de Venise ; 7 L.A.S. « Pauline » ou « Paule », 1905-1906 et s.d. [à Nathalie Clifford- Barney]. 12 pp. in-8 (aux violettes) et 4 pp. in-8. Belle correspondance amoureuse et tendre. Elle l'a manquée chez Boni et viendra la chercher pour dîner « Mets mes pauvres orchidées, que tu avais exilées loin de toi, dans ce vase bleu »... Elle a reçu sa « lettre douce et triste, et les vers. Viens ce soir [...] je t'en prie, j'ai besoin de te voir ! Je t'aime, pardonne-moi. [...] Je suis passionnément à toi [...] moi aussi je suis triste et désolée, tu n'as pas compris que je t'aime. Tienne toujours » ; [2 avril 1905] « Tout-Petit [...] Où es-tu ? Que fais-tu ? Dans quelle terre odorante as-tu su te réfugier ? La Perse? L'Egypte ? »... « Très Blonde Hélène m'a donné ta rose blanche si doucement fanée... Merci... [...] Je suis reconnaissante, émue et attendrie au-delà de toute expression. Tout mon passé est entre tes mains - tes étranges mains creuses » ; [11 mai 1906] « J'aurais voulu te revoir avant mon départ, ma Très Blonde, - mais j'emporte de toi une image si parfaite que cela me console infiniment. Tu étais une fleur de lune et de songe, sous cette étrange lueur japonaise. [...] Je te rapporterai de Mytilène du laurier, mon coeur et mon souvenir » ; [4 juin 1906] « Très lointainement Blonde [...] Viens, avec une robe qui s'harmonisera avec le soir. Je t'envoie six volumes [A l'Heure des Mains jointes] - distribue-les. Je n'ai pas de lecteurs, il faut que je fasse appel à ta bonne volonté et à ton souvenir. Donne un volume [...] à Madame Mardrus, à Collette, à... je ne sais qui. Tu es mon plus beau souvenir » ; (s.d) « Tout Petit très chéri Je t'envoie ces Rops - sachant que les choses un peu... ne déplaisent point à tes belles amies. Pardonne-moi de tout ce que je fais, dis et parais qui te déplaît en quoi que ce soit ». On joint des reproductions de photographies de Renée Vivien.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue