LEGRAND. [RODRIGUES-HENRIQUES (Eugène)].... - Lot 616 - Kâ-Mondo

Lot 616
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 300EUR
LEGRAND. [RODRIGUES-HENRIQUES (Eugène)].... - Lot 616 - Kâ-Mondo
LEGRAND. [RODRIGUES-HENRIQUES (Eugène)]. Cours de danse fin de siècle. Paris, Dentu, 1892. Grand in-8, [2] f.,59 p., [2] f. maroquin rouge, dos à 5 nerfs orné, titre doré, caissons et plats bordés d'un double filet doré, filet doré aux coupes, dentelle intérieure, tête dorée, non rogné, couv. ill. et dos conservés [Duval] (mors fendillés, l'un d'eux restauré ; 2 pl. interverties). Premier tirage des 11 eaux-fortes originales en noir de Louis Legrand (1863-1951), dont un frontispice, toutes protégées par des serpentes légendées. Le frontispice est répété sur la couverture, tiré en bleu. L'illustration est complétée par 23 vignettes en couleurs in-texte, certaines répétées, bandeaux, lettrines, culs-de-lampe. Tirage limité à 350 exemplaires, celui-sur vélin. Louis Legrand fut élève de Félicien Rops. « En 1891, il participe avec une série d'illustrations en couleurs, au Gil Blas illustré consacré à un reportage sur le cancan et ses principaux interprètes écrit par Érastène Ramiro et décrivant l'entraînement sévère auquel les danseurs se soumettent. Vendu à un très grand nombre d'exemplaires, le magazine fait connaître Legrand à travers la France. Fort de ce succès, l'éditeur Dentu persuade Louis Legrand de réaliser des eaux-fortes de ces mêmes aquarelles afin de les publier l'année suivante avec le texte revu de Ramiro. » (Louis Legrand. Cat. expo. Musée Félicien Rops, 2006). Envoi autographe signé de l'artiste, peu lisible. (Vicaire II, 1053).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue