Le Monogrammiste JAD (Jacques de l'Ange,... - Lot 20 - Kâ-Mondo

Lot 20
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Le Monogrammiste JAD (Jacques de l'Ange,... - Lot 20 - Kâ-Mondo
Le Monogrammiste JAD (Jacques de l'Ange, actif vers 1596-1642).
La mort de Sénèque.
Cuivre.
(Manques et restaurations anciennes).
D. : 69,4 × 86,8 cm
On retrouve le groupe des personnages similaires dans une composition sur toile (160 × 120 cm), passée en vente au Dorotheum à Vienne le 12 décembre 2011, n°100, donnée au cercle de Matthias Stommer, mais cataloguée depuis comme " attribuée à monogrammiste JAD " (permalien du RKD n°241008). Cependant, tout le reste diffère dans notre grand cuivre : le support, les couleurs des vêtements, le second plan, un mur de prison dans le premier, un porche ouvert ici ouvert - la fenêtre fermée par les barreaux étant reléguée à droite - , l'éclairage lunaire, l'ajout d'un vieillard et d'un jeune garçon à gauche.
L'artiste est l'une des grande redécouverte des 25 dernières années dans le domaine du caravagisme nordique. Un premier corpus a été établi par Bernhard Schnackenburg en 1994 en rapprochant la Sainte Famille conservée au musée Noordbrabants à Bois-le-Duc, signé du monogramme JAD, d'un certain nombre d'autres tableaux caravagesques de l'école d'Utrecht jusque-là attribués à Gerrit van Honthorst, Joachim Sandrart et Matthias Stommer. Cette inscription a été mise en rapport avec un Jacques (ou Jacob) de Langhe, documenté à Anvers comme élève de Jan Cossier et devenant maître de la Guilde de Saint-Luc vers 1632/1633.
D'autres oeuvres lui ont été rendues à la National Gallery of Ireland à Dublin, deux grands retables (galerie Tornabueni Arte à la BRAFA Art Fair à Bruxelles en janvier 2018), au chateau de Schleissheim (Staatgalerie)...
Il est aussi l'auteur de deux séries de compositions identiques sur les sept péchés capitaux, éclairées à la bougie, l'une dispersée sur toile (126 × 103 cm, Kassel, Gemäldegalerie Alte Meister ; Saint-Petersbourg, musée de l'Ermitage, Milwaukee Art Museum, Québec, musée du Séminaire, Reggio Emilia, Galeria Parmiggiani) et un second ensemble complet, constitué de s