PAIRE DE STATUETTES en onyx blanc d'Algérie... - Lot 85 - Kâ-Mondo

Lot 85
Aller au lot
Estimation :
8000 - 12000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 48 000EUR
PAIRE DE STATUETTES en onyx blanc d'Algérie... - Lot 85 - Kâ-Mondo
PAIRE DE STATUETTES en onyx blanc d'Algérie figurant Osiris-Antinoüs flanqué de son tronc de palmier, debout, portant un plateau.
Italie, fin du XVIIIe début du XIXe siècle, période qui connut le grand retour de l'égyptomanie après la campagne d'Égypte menée par Bonaparte.
H. hors socle: 31 cm.
Restauration ancienne fragilisée à l'une des jambes, quelques petits accidents.
On joint l'inventaire notarié relatif à la provenance.
Elles ont pour provenance historique le château de la Malmaison, l'un des mythiques creusets de l'épopée napoléonienne, empreint de la très romantique et tragique histoire d'amour entre Napoléon Bonaparte et sa femme Joséphine de Beauharnais.
Ces pièces auraient été offertes par l'Impératrice Joséphine de Beauharnais à Monsieur Hecquart.
Elles sont à rapprocher des statuettes commandées par Joachim Murat, aujourd'hui conservées au musée de la Malmaison.
Provenance :
Succession du 3 janvier 1884 «Inventaire après le décès de Mr Hecquart.», «Étude de Me Alfred Moreau, Notaire à Paris, rue Vivienne, 53».
Extrait de l'acte notarié :
«A madame la Baronne de Carondelet, mes deux statuettes égyptiennes en onyx blanc qui ont fait partie du mobilier de l'Impératrice Joséphine à la Malmaison et qui m'ont été donnés il y a bien des années par madame Veuve Root mère d'un de mes bons camarades de St Cyr et de l'école d'état-major, Alos Root décédé avant sa mort.»
OEuvres en rapport:
Musée de la Malmaison, «Statuette, type égyptien antique», Inventaire M.M.40.47.264
Victoria & Albert Museum, «Statuette en rosso antico, hauteur 33 cm, origine italienne, autour de 1800. Léguée par le 7eme Duc de Wellington exposée salle 101» Inventaire A.4-1974.
Antinoüs (117-138 après J.C.)
Favori de l'empereur Hadrien, qui après son décès par noyade, fut rendu célèbre à travers l'immense quantité de statues produites en l'hommage du défunt éphèbe.
Il fut représenté sous différentes formes tout autour de la Méditerranée.
Notre sujet est la représentation égyptienne de Osiris-Antinoüs (reconnaissable par sa coiffe et le tronc de palmier qui l'accompagne).
Napoléon commandera une fontaine à son effigie rue de Sèvres livrée en 1806, reprenant la statue trouvée en 1739 dans la maison de l'Empereur Hadrien près de Tivoli aujourd'hui conservée au musée du Vatican.
Ce sujet eut une telle popularité, qu'il est devenu l'un des symboles impériaux de l'Empereur Hadrien.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue